Français
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisEnvoyer à un ami
CIADSMA
Centre Auto Défense Sud Méditerranée Autonome
Le REI
N'oubliez pas que l'Auto Défense commence et s'achève dans le rei.

Rei = "respect, courtoisie", mais ne pas le limiter à ces simples définitions. Il signifie le respect que l'on éprouve à l'endroit des autres, le rei est également la marque de l'estime que l'on a pour soi. Lorsqu'on transfère cette estime que l'on a pour soi sur les autres - respect - on agit conformément aux principes du rei.

Les disciplines de combat qui font fi des principes du rei ne sont que pure violence, la force physique dénuée de rei n'est rien d'autre que brutalité, sans valeur pour l'être humain. Le rei est la manifestation physique d'un cœur sincère, révérencieux et empli de respect.
 

      L’acquisition des valeurs morales, la progression technique et sportive sont l’aboutissement normal de l’enseignement du professeur et de l’entraînement. L’échelle des grades valide cette progression.

     Conformément à l’article L. 212-5 du code du sport, dans les disciplines relevant des arts martiaux, nul ne peut se prévaloir d’un Dan ou d’un grade équivalent sanctionnant les qualités sportives et les connaissances techniques, et, le cas échéant, les performances en compétition s’il n’a pas été délivré par la commission spécialisée des Dans et grades équivalents de la fédération délégataire.

     Les grades appelés « Kyu », délivrés par le professeur, sont représentés par la couleur de la ceinture jusqu’à la ceinture marron.


L’échelle de couleur est le plus souvent : blanc, jaune, orange, vert, bleu et marron.

A partir de la ceinture noire, les grades appelés « Dan » sont délivrés par la CSDGE et sont reconnus par l’Etat.

 

L’examen du 1erDan est composé de 6 épreuves notées chacune sur 20.

Les épreuves sont:

1/ Techniques de base

2/ Enchaînement codifié

3/ Travail avec partenaire

4/ Programme imposé

5/ Epreuve technique

6/ Epreuve combat

      Conformément à la réglementation générale de la CSDGE, le candidat est examiné par un jury composé uniquement de 3 juges qui notent les épreuves.

Pour l’obtention de l’examen le candidat doit obtenir la moyenne générale (60/120).Si le candidat n’obtient pas la moyenne générale, les notes des UV pour lesquelles il a obtenu une note supérieure ou égale à la moyenne (10/20) restent acquises définitivement.

Dans ce cas, seules les UV n’ayant pas obtenu la moyenne devrontêtre repassées jusqu’à obtention de la moyenne générale. Il n’y a pas de note éliminatoire.

 

La Commission Spécialisée des Dans et Grades Équivalents (C.S.D.G.E.) a pour objet :

  • De garantir la valeur pleine et entière des Dans et grades équivalents, dans leur progression, leur hiérarchie, leur harmonie afin que soient préservées les qualifications, responsabilités et représentations du karaté et des disciplines associées,
  • D’examiner et délivrer les Dans et grades équivalents de ceintures noires ;
  • De susciter une adaptation continue de la réglementation des Dans et grades équivalents en préservant les notions fondamentales et traditionnelles de ceux-ci ;
  • De soumettre à l’approbation du ministre chargé des sports les conditions de délivrance des Dans et grades équivalents ;
  • D’étudier tous les cas particuliers et de régler tout litige qui lui seraient soumis ;
  • D’organiser les passages de Dans et grades équivalents.

Après étude de dossiers, le bureau ou la CSDGE, peut mandater 3 personnalités qualifiées afin de procéder à une évaluation de grade. Cette évaluation sera présentée à la CSDGE pour validation.

Conformément à l’Article A 212-175-16 du code du sport, la CSDGE de la FFK est composée de 21 membres :

  • Deux tiers de membres (14) représentant la fédération parmi lesquels un Président désigné et le Directeur Technique National ;
  • Un tiers de membres (7) représentant les fédérations multisports, affinitaires, scolaires et universitaires concernées, proportionnellement au nombre de leurs licenciés.

© CIAD- +(33)6 73 38 81 47